L’évasion mentale rend malheureux

L’évasion mentale, c’est quand nous nous mettons à penser à autre chose que ce que nous faisons à l’instant présent. Par exemple, en écrivant cet article de blog, un souvenir des dernières vacances d’été a pu me traverser l’esprit.

Nous serions tous concernés par l’évasion mentale, et ce de façon fréquente au cours de la journée.

La première expérimentation scientifique d’envergure sur le sujet a été menée par Matt Killingsworth, qui a collecté des données sur plusieurs dizaines de milliers de personnes grâce à une application mobile.

Une de ses conclusions est notamment que l’évasion mentale aurait un impact négatif sur le bonheur. Il suggère donc de vraiment rester concentré sur le moment présent pour être plus heureux.

Regardez sa vidéo TED, la démonstration est brillante.

L’argent fait-il le bonheur ?

Hasard ou coincidence, en me rendant la semaine dernière à l’Agile Tour Montpellier pour animer un atelier sur les facteurs de motivation, j’entends Dominique Seux parler des travaux du tout récent prix Nobel d’économie (Angus Deaton) dans le cadre de son Edito Eco sur France Inter. Il évoque notamment les liens entre salaire et bonheur, estime de soi et motivation.

Alors, qu’en pense le prix Nobel ?

Rendre le travail visible

Teaser vidéo pour le livre « Le travail invisible – Enquête sur une disparition » de  Pierre-Yves Gomez.

Découvert grâce à Jean-François Zobrist qui a fait une intervention magistrale dans le cadre de mon groupe Germe le 15/11/2013. J’en profite pour le remercier chaleureusement.

Je trouve la vidéo particulièrement bien faite, le message général est expliqué de manière très didactique. On peut regretter que la seconde partie sur les solutions reste assez superficielle, mais en 3 minutes l’exercice n’était certainement pas évident. Bravo en tout cas à SYDO pour cette belle réalisation.

Ça donne envie de lire le livre… Stay tuned !